Pour que l’école Lucie et Raymond Aubrac demeure une école exemplaire

Ces dernières semaines ont été particulièrement éprouvantes pour l'école Raymond et Lucie Aubrac, et d'abord pour les enseignants et le personnel municipal de l'école. 

Nous souhaitons par ce texte, en tant que parents d'élèves, apporter notre soutien à la communauté éducative et renouveller notre confiance que nous lui accordons.

L’école  Lucie et Raymond Aubrac est une école exemplaire.

Alors que l’idéal de diversité et du « vivre ensemble »  apparaissent parfois dans notre monde moderne comme un idéal bien difficile à atteindre, le groupe scolaire Lucie et Raymond Aubrac l’expérimente tous le long de l’année.

Cette expérience vive et profondément enrichissante pour nos enfants est rendue possible notamment par l’existence d’un groupe d’enseignants attentifs et pleinement investis, associés à un personnel municipal lui aussi bienveillant et engagé.

Mais ces dernières semaines ont été particulièrement éprouvantes pour notre communauté. En effet, comme certains d’entre vous l’ont appris, des querelles entre parents, pour des motifs sans intérêt, ont dégénéré un matin en un pugilat évité de peu, grâce au sang-froid du personnel de l’école. Pour le moment, la police municipale vient désormais, chaque matin, se positionner devant l’école, pour prévenir tout retour de la violence, physique ou verbale.

Nous sommes toutes et tous profondément troublés de constater que certains parents, liés à l’une ou l’autre des parties qui se sont affrontées avec brutalité devant l’école, cherchent à déstabiliser certains enseignants et à les faire douter des qualités de leur enseignement et de leur altruisme. Cela, nous ne pouvons l’accepter, ni même le tolérer.

Devant cette situation, nous, parents, souhaitons réaffirmer notre solidarité avec le personnel enseignant et municipal de l’école, renouveler la confiance que nous lui accordons et exprimer tout notre attachement aux valeurs qu’elle véhicule auprès de nos enfants.

Alors qu'une réunion extraordinaire avec les parents élus doit justement se réunir le jeudi 21 février pour examiner ces événements, nous exprimons le vœu que la communauté éducative puisse retrouver quiétude, sérénité et confiance dans ses méthodes pédagogiques et son engagement humaniste.

Signer

Diffusez auprès de votre entourage